Pourquoi faire un stage de peinture ?


Vous voulez progresser

Vous cherchez un stage de peinture, à la fois intensif et détendu, dans un cadre favorable à la création.
Vous peignez régulièrement en solitaire ou en atelier, vous avez envie d’en apprendre toujours davantage sur la couleur, la forme et la composition.
Vous allez au musée, voir des galeries et des expos, vous lisez les magazines spécialisés, des livres sur vos artistes préférés, vous visionnez des vidéos de peintres, votre quête est insatiable sur les astuces de la pratique.
 Cette page va vous intéresser.

Vous avez fait une école d’art, et vous souhaitez vous replonger dans la peinture, tout spécialement peindre sur le motif ou d’après modèle vivant.
Vous voulez démultiplier vos idées et votre créativité à la faveur d’échanges et de réactions avec les peintres que vous rencontrerez.
Votre pratique de la peinture vous semble stagner et malgré tous vos efforts, vous n’avancez pas comme vous voulez, si vous connaissez ce problème.
Cette page va vous intéresser.

Vous voudriez améliorer certains points de votre pratique sans savoir s’il s’agit de technique, de sujet, de style ou d’autre chose.
Lorsque votre tableau est terminé, le résultat ne vous satisfait pas.
Vous voulez comprendre pourquoi vous réussissez certains tableaux « du premier coup » et que vous devez travailler laborieusement sur d’autres pour un résultat moyennement satisfaisant ?
Cette page va vous intéresser. 

Vous démarrez bien sur la toile et vous êtes plein d’entrain sur la réalisation, tout va bien et puis vous réalisez tout d’un coup que la fraicheur du tableau a disparu, et vous êtes bloqué.
Tellement enthousiaste au départ, vous allez trop loin ou trop vite et ne vous en rendez compte qu’à la fin.
Dans quel sens aller, quelle couleur ajouter ou retrancher, quelle partie travailler ?
Vos reprises ne touchent pas juste, vos couleurs se salissent et vous tournez en rond sans trouver de solution.
 Vous avez le sentiment que votre intention se dilue dans la peinture au fur et à mesure de l’exécution du tableau.
Ce stage va vous intéresser.

Vous cherchez des solutions

Chaque peintre progresse par étape successive et il est confronté à des difficultés pas si évidentes à cerner.
Tout seul, il faut parfois des années pour les comprendre, les contourner ou les surmonter.

Tester des matériaux, des mélanges, des techniques, et explorer des sujets variés, la recherche est nécessaire à l‘inspiration et permet de garder l’esprit ouvert.
Même un peintre chevronné continue à expérimenter et à développer son langage visuel l’enrichissant d’un nouveau médium ou d’un nouvel outil.
Le temps et l’inclination modifient la manière de peindre, seulement voilà… Suivre son instinct en essayant de nouvelles choses, est-ce suffisant ?

Personne n’a la même écriture, ni la même manière de peindre.
Le style d’un peintre c’est sa voix, c’est l’interprétation singulière du monde qu’il restitue sur la toile.
L’artiste vise quelque chose d’impalpable, une façon unique d’exprimer ce qui l’anime.

Le geste, la touche, les sujets sont propres à chaque peintre.
Cependant qu’il s’agisse de vos propres productions ou de ce que vous voyez dans les expos, les galeries et les musées, vous réalisez que la qualité, l’intérêt, le « ressort » des oeuvres sont inégaux.  
Ce n’est pas uniquement d’ordre subjectif.  
Comment donc réussir à réaliser sur toile ce que l’on a en tête?  Comment rendre un tableau intéressant ?  
Et comment donner à un tableau des qualités qui vont retenir l’attention ?  

Comme vous, moi aussi, au début il m’est arrivé de me sentir perdue dans le tableau que j’exécutais, en plein air n’ayant plus qu’une heure pour peindre avec la lumière du jour ;
parfois j’étais bloquée sur un tableau inachevé entre deux séances de poses successives. 
En fait, il me manquait les clefs pour analyser ce qui clochait. 
 Ce que j’ai appris sur la composition, la couleur et le dessin m’a permis de comprendre avec beaucoup plus d’acuité de ce qui se passe sur la toile.
Je sais maintenant prendre la décision utile, oser le geste qui va débloquer une situation délicate, avancer et aboutir le tableau.

Acquérir de l‘expérience, éduquer son oeil à l’analyse visuelle et combler ses lacunes techniques avec des pros, sont des piliers indispensables pour progresser.

Vous posez-vous des questions avant, pendant et après l’exécution de votre tableau ?
Oui, c’est important de se poser les bonnes questions pour avoir des réponses constructives.
Et parfois aussi de remettre en cause certaines habitudes de peinture, car il y a des secrets de construction et de composition qui peuvent être assimilés en quelques jours et vous faire avancer de façon spectaculaire.

Pour les intégrer durablement,  il faut les mettre en pratique au moment où vous allez les découvrir ou les redécouvrir.
Il suffit d’un stage efficace, bousculant parfois la pratique habituelle pour reprendre confiance en ses capacités artistiques. Un bon stage vous permet de voir les choses sous un nouvel angle.

La composition, la couleur et le dessin ont des règles qu’il est utile de maîtriser pour progresser, pratiquer, s’en libérer et créer : 

« Learn the rules like a pro so you can break them like an artist »