Pourquoi faire un stage de peinture ?


Vous voulez progresser

Vous peignez régulièrement en solitaire ou en atelier, vous avez envie d’en apprendre toujours davantage sur la couleur, la forme et la composition.
Vous allez au musée, voir des galeries et des expos, vous lisez les magazines spécialisés, des livres sur vos artistes préférés, vous visionnez des vidéos de peintres, votre quête est insatiable sur les astuces de la pratique.

Vous cherchez un stage de peinture, à la fois intensif et détendu, dans un cadre favorable à la création.
Vous voulez démultiplier vos idées et votre créativité à la faveur d’échanges et de réactions avec les peintres que vous rencontrerez.

Vous avez fait une école d’art, et vous souhaitez vous replonger dans la peinture, tout spécialement peindre sur le motif ou d’après modèle vivant.

Vous voudriez améliorer certains points de votre pratique, qu’il s’agisse de technique, de sujet, de style ou autre.

Vous avez des difficultés

Votre pratique de la peinture vous semble stagner malgré vos efforts, vous n’avancez pas comme vous voulez.

Vous voulez comprendre pourquoi vous réussissez parfois « du premier coup » et que parfois vous devez travailler laborieusement pour un résultat peu satisfaisant ?
Tellement enthousiaste au départ, la toile démarre bien puis vous réalisez tout d’un coup que la fraicheur du tableau a disparu, vous êtes bloqué.
 Vous avez le sentiment que votre intention se dilue dans la peinture au fur et à mesure de l’exécution du tableau. Trop loin ou trop vite, vous ne vous en rendez compte qu’à la fin.

Dans quel sens aller, quelle couleur ajouter ou retrancher, quelle partie travailler ?
Vos reprises ne touchent pas juste, vos couleurs se salissent et vous tournez en rond sans trouver comment faire.

Vous cherchez des solutions

Chaque peintre progresse par étape successive et il est confronté à des difficultés pas si évidentes à cerner.
Tout seul, il faut parfois des années pour les comprendre, les contourner ou les surmonter.

Tester des matériaux, des mélanges, des techniques, et explorer des sujets variés… la recherche est nécessaire à l‘inspiration et permet de garder l’esprit ouvert.
Même un peintre chevronné continue à expérimenter et à développer son langage visuel.
Le temps et l’inclination modifient la manière de peindre, mais… suivre son instinct, est-il suffisant ?

Personne n’a la même écriture, ni la même manière de peindre.
Le style d’un peintre c’est sa voix, c’est l’interprétation singulière du monde qu’il restitue sur la toile.
L’artiste vise quelque chose d’impalpable, une façon unique d’exprimer ce qui l’anime.

Le geste, la touche, les sujets sont propres à chaque peintre.
Cependant qu’il s’agisse de vos propres productions ou de ce que vous voyez dans les expos, les galeries et les musées, vous réalisez que la qualité, l’intérêt, le « ressort » des oeuvres sont inégaux. Ce n’est pas uniquement d’ordre subjectif.  

Comment donc réussir à réaliser sur la toile ce que l’on a en tête?

Comme vous, moi aussi, au début il m’est arrivé de me sentir perdue dans le tableau que j’exécutais, en plein air n’ayant plus qu’une heure pour peindre avec la lumière du jour ;
parfois j’étais bloquée sur un tableau inachevé entre deux séances de poses successives. 
En fait, il me manquait les clefs pour analyser ce qui clochait. 
 Ce que j’ai appris sur la composition, la couleur et le dessin m’a permis de comprendre avec beaucoup plus d’acuité de ce qui se passe sur la toile.
Je sais maintenant prendre la décision utile, oser le geste qui va débloquer une situation délicate, avancer et faire aboutir le tableau.

Vous posez-vous des questions avant, pendant et après l’exécution de votre tableau ?
Oui, c’est important …
de se poser les bonnes questions et de chercher des réponses constructives.
et aussi de remettre en cause certaines habitudes de peinture.
car il y a des règles de construction et de composition qui peuvent être assimilées en quelques jours et vous faire avancer de façon spectaculaire.

La composition, la couleur et le dessin ont des règles qu’il est utile de maîtriser pour progresser, pratiquer, s’en libérer et créer : « Learn the rules like a pro so you can break them like an artist »

Redécouvrez les règles de l’art

Pour les intégrer durablement, il faut les mettre en pratique au moment où vous allez les découvrir ou les redécouvrir.
Il suffit d’un stage efficace, bousculant parfois la pratique habituelle pour reprendre confiance en ses capacités artistiques. Un bon stage vous permet de voir les choses sous un nouvel angle.

Acquérir de l‘expérience, éduquer son oeil à l’analyse visuelle et combler ses lacunes techniques avec des pros, sont des piliers indispensables pour progresser.

Venez peindre auprès d’une peintre confirmée

Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, j’ai exercé le métier de graphiste, et je suis devenue peintre. 
Élève du peintre Philippe Lejeune pendant 7 ans, et formée avec les meilleurs peintres portraitistes et paysagistes actuels, français et américains,

 Je peins la plupart du temps sur le motif, modèle vivant, portrait ou paysage. C’est à dire que j’installe mon chevalet au milieu du paysage que je veux interpréter, ou alors une personne pose devant moi pendant que je la peins.

Je sais que pour être saisie en profondeur, chaque nouvelle notion de peinture doit être appliquée immédiatement sur des exercices simples et concrets.

J’ai une expérience de 30 années de pratique de l’art, j’ai exercé le métier de graphiste, j’ai travaillé pour le lithographe d’art Mourlot.
J’ai conçu des vitraux pour 6 grandes rosaces, réalisés pour l’église Sainte Bernadette de Versailles, dans les ateliers Loire à Chartres.
J’ai exposé et expose mes œuvres à Paris, au Grand Palais, aux Invalides, aux Champs Elysées, au musée de la Marine, à l’espace Cardin, à l’aéroport du Bourget, à l’Aéroclub de France,
au Château de Vincennes, à Saint Germain en Laye, à Viroflay, à Chaville, à Etampes, à Dourdan, à Orléans, au Touquet, à Morlaix, à Rennes, Brest, Saint Malo, Avranches, à Lyon,
à Salons de Provence, à Bourg en Bresse, à Limoges, à Pompadour, au musée de l’air d’Angers, à sainte Maure de Touraine, à Chinon, à Blois, à Chartres, au château de Maintenon, à Biarritz, à Versailles… en Allemagne.

Etant peintre des Armées spécialité Air et Espace, je peins souvent sur les tarmacs: avions, mécaniciens et pilotes.
Il est très important pour moi d’avoir une technique efficace pour traduire rapidement sur la toile les impressions fugitives.

J’ai reçu de nombreuses distinctions dont la médaille de bronze au Salon des artistes Français en 2013,  le prix du service historique de la Défense en 2017,  le prix du délégué au patrimoine de l’armée de l’air  en 2019 ,
 le 2ème prix Josette Moreau Després en 2016, le prix de la Communauté de communes de l’Etampois en 2013 (achat par le musée  public d’Etampes, le Prix de l’Aéroclub de France au 8ème Salon des peintres de l’air du Bourget en 2013, 
le Prix du Sénat au salon de printemps de Dourdan en 2013, le Prix Univers des Arts au 18ème salon de l’Armée de Terre en 2013, le Grand prix d’honneur du salon de Sainte Maure de Touraine en 2011… 
Titularisée Peintre l’Air en 2019, mes œuvres sont présentes dans de nombreuses collections privées, et publiques, et sont présentées en permanence dans 4 galeries de peinture: à Versailles, à Saint Malo, Avranches et Limoges.

Le savoir faire ça s’acquiert et ça se transmet

Autant pour des esquisses que pour des tableaux ou même pour des projets plus importants, la connaissance des éléments essentiels sur la composition, la couleur et le dessin me permet de progresser encore et encore.
En les mettant en pratique jour après jour, j’améliore non seulement mon degré de satisfaction artistique mais aussi la qualité de mes oeuvres.

Je vous transmettrai tous ces éléments et vous donnerai les secrets d’une amélioration considérable de votre technique de peinture lors d’un stage de 4 jours.

Ce que je vais vous enseigner, est une synthèse de 30 années de pratique du dessin, dont 10 années de pratique du graphisme, et 15 années de pratique quotidienne de la peinture et de la couleur.
En venant faire un stage avec moi, vous aurez des clés pour progresser considérablement dans ces trois domaines.

J’ai dépensé beaucoup de temps, d’énergie et de moyens, en questions sans réponses, en apprentissage tâtonnant, en toiles mal composées, en tubes de peinture gachés,
et je peux dire que ce qui m’a fait franchir des étapes décisives dans ma pratique de peintre, en plus des années d’atelier avec mon maître, ce sont les stages pendant lesquels des peintres confirmés et heureux m’ont fait comprendre l’art de la peinture et m’ont montré comment ils peignent.
Tout simplement, ils m’ont transmis leur savoir.